L’ADN retrouvé sur les scellés n’est pas celui d’Omar Raddad

L’analyse des traces ADN retrouvées sur les scellés de l’affaire du meurtre de madame Ghislaine Marchal montre qu’aucune de ces traces ne correspond à l’ADN d’Omar Raddad.

 BFMTV Article sur BFMTV
 Le Monde Article du Monde
Le Figaro Article du Figaro
Libération Article de Libération
L'OBS  Article de l’Obs
 20 minutes Article de 20 mn
Ce contenu a été publié dans Affaire Omar Raddad, Affaires, Avocat, Droit pénal, media, Presse écrite. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.