Affaire Snatah

Anis et Jamel Snatah ont saisi Maître Noachovitch après avoir été condamnés à des peines de prison ferme par la Cour d’Assises de Chalon-sur-Saône, suite à des accusations de viol collectif par une femme de ménage.

Convaincue de leur innocence, Maître Sylvie Noachovitch s’est battue devant la Cour d’assises de Dijon pour que l’innocence de ses clients soit reconnue.

C’est ainsi que le 9 Avril 2009, Jamel et Anis Snatah ont été acquittés par la Cour d’Assises de Dijon.

Totalement blanchi par la justice comme son frère, Anis Snatah, qui avait subi une peine de détention provisoire a, par l’intermédiaire de maître Sylvie Noachovitch, saisi la commission d’indemnisation qui a condamné l’État à l’indemniser de son indéniable préjudice.

L’affaire Snatah dans les médias :
Le Journal de Saône-et-Loire (avril 2011)
Le Point (avril 2009)
Direct 8 (mai 2009) :


Présumé Innocent 25/05/2009 – Affaire des par sylvie-noachovitch