Biographie

Sylvie Noachovitch, avocate spécialisée en droit pénal et droit de la familleUn an et demi à peine après sa prestation de serment en janvier 1989, Maître Sylvie NOACHOVITCH crée son premier cabinet d’avocat à Enghien les Bains. Elle s’illustre dès lors comme une avocate talentueuse dans de nombreux domaines comme le droit de la famille, le droit pénal et le droit des procédures collectives.

En novembre 1994, Maître Sylvie NOACHOVITCH représente, en qualité de partie civile, les enfants et les petits enfants de Shapour BAKHTIAR, premier ministre du shah d’Iran, assassiné à son domicile le 7 août 91, procès qui a duré un mois et demi devant la Cour d’Assises de Paris.

Depuis, Maître Sylvie NOACHOVITCH n’a jamais cessé de défendre les causes justes et combattu les erreurs judiciaires.

C’est ainsi qu’elle se bat pour obtenir la révision des procès de Omar RADDAD et de Raphaël MAILLANT, tout comme elle obtient les acquittements ou relaxes en appel de personnes condamnées injustement en première instance.

Elle obtient également une grâce présidentielle sous le gouvernement CHIRAC au profit d’une mère de famille, Sophie RAINER.

Le 22 Mars 2013, elle obtient par la force de son combat à faire reconnaître l’innocence de sa cliente accusée à tort, Lucie Dalmasso et, par ricochet, la condamnation du meurtrier du père de celle-ci, Christophe DALMASSO, à une peine de réclusion criminelle à perpétuité .

Le 4 juillet 2013, la commission de révision des condamnations pénales près la Cour de cassation a fait droit à la requête de Maître Sylvie Noachovitch en estimant que les éléments nouveaux présentés revêtaient un caractère sérieux faisant naître un doute sur la culpabilité de Monsieur MAILLANT et justifiaient ainsi la saisine de la chambre criminelle de la cour de cassation statuant comme Cour de révision.

C’est en raison de sa lutte contre les erreurs judiciaires que Sylvie Noachovitch a été incarnée par Alexandra KAZAN, dans le cadre d’une série télévisée, dont elle est co-auteur, réalisée par Jacques NAHUM et produite par les célèbres TITO TOPIN (créateur de Navarro) et Louis BÉRIOT, qui a pour thème le combat d’une avocate, d’un détective et d’un éducateur contre l’erreur judiciaire .
Télé loisirs, novembre 2003, Action Justice
Article dans LADEPECHE.fr

Maître Sylvie NOACHOVITCH, en plus de sa renommée incontestable au niveau professionnel, bénéficie d’une carrière médiatique conséquente.

Après de multiples interventions dans les médias pour dénoncer les injustices, elle intervient à partir de 2001 de manière permanente aux côtés du célèbre et brillant producteur et animateur, julien COURBET, dans l’émission « sans aucun doute » sur TF1 , mais également sur RTL dans l’émission « ça peut vous arriver », émission qui a pour objectif de défendre bénévolement un grand nombre de français victimes d’injustices.

Maître Sylvie Noachovitch intervient aujourd’hui chaque jour dans l’émission « Sans Aucun Doute » sur TMC pour défendre les intérêts des consommateurs , et chaque vendredi sur RTL aux côtés de Julien COURBET dans l’émission « ça peut vous arriver » de 9h30 à 11h.

En 2002, Maître Sylvie Noachovitch se voit décerner, au sénat, la médaille d’argent d’encouragement au progrès, comme récompense pour son évolution professionnelle et médiatique comme pour ses différentes luttes pour la justice et contre les erreurs judiciaires.

C’est cette lutte contre les erreurs judiciaires qui a amené la commission des lois de l’assemblée nationale à appeler Maître Sylvie Noachovitch le 10 octobre 2013 afin qu’elle s’exprime sur la réforme de la révision des condamnations pénales (Voir son audition).

Après plus de 24 ans d’exercice à lutter avec passion dans l’intérêt de ses clients, Maître

Sylvie NOACHOVITCH continue à mettre toute son énergie et son expérience pour la réussite de chacun de ses dossiers.