01 34 12 56 56

Omar Raddad – Décision de la Cour de cassation le 16 décembre

par | Nov 26, 2021 | Affaire Omar Raddad

Omar Raddad et Maître Sylvie Noachovitch au Palais de Justice de Paris le 25 novembre 2021

Le 25 novembre 2021, Omar Raddad, accompagné de Maître Sylvie Noachovitch s’est rendu au Palais de Justice de Paris pour être entendu par la commission d’instruction de la Cour de révision.

Maître Noachovitch a indiqué qu’elle avait communiqué à la Cour des éléments nouveaux cruciaux, fondamentaux qui font naître un doute sur la culpabilité d’Omar Raddad. Un des points déterminants est la présence de traces d’un ADN, qui n’est pas celui d’Omar Raddad, mêlé au sang de la victime et qui, de ce fait, ne peut pas être un ADN de pollution qui aurait été déposé par la suite par l’un des enquêteurs intervenus sur la scène du crime.

L’audience était pleine de respect, attentive. Il y a eu une véritable écoute et Omar Raddad a pu s’exprimer sur sa souffrance et sur ses espoirs. Il garde confiance en la Justice et en la Cour de révision.

La décision sur la révision du procès sera rendue le 16 décembre prochain.

 

Articles de presse

Formulaire de Contact

Demande de contact

10 + 5 =

Paris

 

48 boulevard Émile Augier
75116 Paris
Tél : 01 45 01 27 26
Fax : 01 34 17 11 80

 

48 bd Émile Augier

Enghien-les-Bains

12 bis Bld d'Ormesson
95880 Enghien-les-Bains
Tél : 01 34 12 56 56
Fax : 01 34 17 11 80

Cabinet 2

12 Boulevard d'Ormesson, 95880 Enghien-les-Bains, France

Omar Raddad – Décision de la Cour de cassation le 16 décembre

par | Nov 26, 2021 | Affaire Omar Raddad

Omar Raddad et Maître Sylvie Noachovitch au Palais de Justice de Paris le 25 novembre 2021

Le 25 novembre 2021, Omar Raddad, accompagné de Maître Sylvie Noachovitch s’est rendu au Palais de Justice de Paris pour être entendu par la commission d’instruction de la Cour de révision.

Maître Noachovitch a indiqué qu’elle avait communiqué à la Cour des éléments nouveaux cruciaux, fondamentaux qui font naître un doute sur la culpabilité d’Omar Raddad. Un des points déterminants est la présence de traces d’un ADN, qui n’est pas celui d’Omar Raddad, mêlé au sang de la victime et qui, de ce fait, ne peut pas être un ADN de pollution qui aurait été déposé par la suite par l’un des enquêteurs intervenus sur la scène du crime.

L’audience était pleine de respect, attentive. Il y a eu une véritable écoute et Omar Raddad a pu s’exprimer sur sa souffrance et sur ses espoirs. Il garde confiance en la Justice et en la Cour de révision.

La décision sur la révision du procès sera rendue le 16 décembre prochain.

 

Articles de presse

Formulaire de Contact

15 + 14 =

Paris

48 boulevard Émile Augier
75116 Paris
Tél : 01 45 01 27 26
Fax : 01 34 17 11 80

Enghien-les-Bains

12 bis Bld d'Ormesson
95880 Enghien les Bains
Tél : 01 34 12 56 56
Fax : 01 34 17 11 80

Cabinet 2

12 Boulevard d'Ormesson, 95880 Enghien-les-Bains, France